Jeudi 30 octobre 2014 4 30 /10 /Oct /2014 10:52

Bonjour à tous !

 

Un petit article rapide pour vous dire que j'ai décidé de mettre un terme à ce blog.

 

Bien évidemment, je le laisserai ouvert mais il n'y aura plus de nouveaux articles.

 

Je continue de lire bien sûr, mais la motivation pour tenir le blog n'est plus là depuis maintenant un petit moment. Je n'ai plus l'envie de poursuivre cette aventure.

 

Celui-ci existe depuis 2008, mais toutes les choses ont une fin dans la vie comme on dit.

 

Bonne route à tous !

Par Le monde de la lecture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 15:57

LA-SELECTION-TOME-3.jpg

 

Edition : Robert Laffont

Nombre de pages : 360

Genre : Roman

 

 

Quatrième de couverture :

 

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu'elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu'elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l'heure est désormais venue de désigner l'heureuse élue...
America n'a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du coeur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu'elle risque de perdre et de l'âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu'elle désire si ardemment.

 

 

Mon avis :

 

La saga s'achève donc avec ce troisième tome. Elles ne sont plus que quatre candidates à pouvoir prétendre au trône d'Illéa.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman bien que le démarrage soit un peu laborieux. Une fois les cent premières pages passées, tout s'enchaine et déroule jusqu'à la fin.

 

Après un second tome où l'on voit America hésiter, ne pas savoir ce qu'elle veut, à flirter un coup avec le Prince Maxon, une autre fois avec Aspen ; dans cet opus vient enfin l'heure des choix, des responsabilités.Elle prend enfin conscience qu'elle peut devenir reine d'Illéa avec tout ce que cela peut engendrer.

 

Maxon réalise lui aussi que l'heure de devenir roi approche. D'ailleurs, son père le roi Clarkson se fait un malin plaisir à lui rappeller. Par contre, je dois dire que je n'ai pas apprécié la réaction de Maxon envers America quand celle-ci lui avoue son secret. Là j'ai eu envie de le baffer, tellement j'ai trouvé sa réaction digne d'un muffle.

 

Cependant, gros bémol, la fin. On a l'impression que l'auteur a voulu se débarrasser de la saga. J'aurais tellement voulu savoir ce qu'il se passe après.

 

J'aurais également aimé en savoir d'avantage sur les renégats.

 

J'ai réellement pris du plaisir à lire cette saga, même si tout n'est pas parfait.

 

J'arrive à faire le lien entre cette saga et une relation amoureuse quelque part. Je m'explique :

 

Le tome 1 pour moi a été un véritable coup de coeur. Un peu comme quand vous rencontrez votre amoureux ou amoureuse. Tout est beau, tout est rose. Vous voulez tout le temps être avec lui ou elle, c'est réellement la phase fusionnelle du couple.

 

Puis arrive le tome 2, que j'ai aimé mais un peu moins et où j'ai commencé à voir quelques failles et à m'inquiéter. Comme dans un couple quand vous commencez à voir que votre chéri(e) finalement n'a pas forcément toutes les qualités qu'ils voulaient bien vous laissez croire et vous vous dites : "Bon alors, est-ce que j'ai bien fait de me mettre avec lui, suis-je prête à vivre avec lui durant des années malgré ses défauts ? Ou le célibat n'était-il pas si mal finalement ?"

 

Enfin, vient le tome 3 qui vous apporte les réponses, pas forcément toutes, mais une bonne partie. Là pareil si on se replace dans le contexte d'une relation amoureuse. Finalement, après une période de questionnement, vous arrivez à passer outre les défauts de la personne que vous aimez, vous l'acceptez telle qu'elle est et vous vous dites : "OK, advienne que pourra. Le chemin ne sera pas toujours lisse, mais je l'aime et c'est tout ce qui compte".

 

Enfin voilà, cela me fait tout drôle d'avoir fini, je m'étais attachée à tout ce petit monde.

 

Même à 27 ans, je me suis surprise à rêver comme une gamine. A imaginer les décors, les belles robes...

 

 

Par Le monde de la lecture - Publié dans : C
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 21 juin 2014 6 21 /06 /Juin /2014 23:41

anna-et-le-french-kiss.jpg

 

Edition : La Martinière Jeunesse

Nombre de pages : 384

Genre : Roman jeunesse

 

 

Quatrième de couverture :

 

Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d'art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu'elle devait voyager et l'ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris. Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d'Étienne, un jeune franco-anglais totalement craquant, c'est la panique… D'autant plus que celui-ci a déjà une petite amie. Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d'elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l'emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…"Stephanie perkins n'a pas son pareil pour décrire la valse des émotions. " Publisher weekly"Un délicieux roman avec des personnages plein d'esprit.

 

 

Mon avis :

 

C'est sympathique entre deux lectures mais pareil ce n'est pas la folie. Je pense que j'aurais encore plus aimé si j'avais eu l'âge de l’héroïne, mais à 27 ans disons que j'ai un autre vécu. Le truc "Je t'aime, moi non plus" "Je l'aime, mais je ne veux pas lui dire", "Il me m'a pas regardé aujourd'hui, alors maintenant je le déteste" le tout pendant presque 300 pages alors qu'on se doute comme le nez au milieu de la figure de la fin. C'est mignon quand on a 14/15 ans (et encore que...) mais après ça agace assez vite, enfin pour ma part...

Par Le monde de la lecture - Publié dans : P
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 21 juin 2014 6 21 /06 /Juin /2014 23:31

poison

 

Edition : Milady

Nombre de pages : 240

Genre : Réécriture de conte.

 

 

Quatrième de couverture :

 

Blanche-Neige, le conte de fées revisité: cruel, savoureux, et tout en séduction Rappelez-vous le conte de Blanche-Neige que vous connaissez: la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, l’innocente et belle princesse, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour véritable... ... et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée... « Ce que Sarah Pinborough a fait de ce conte est tout simplement stupéfiant. Elle sait où mettre du sang et où mettre des paillettes. » La Penseuse surnaturelle « C’est sombre, périlleux, excitant, audacieux et diablement sexy. »

 

 

Mon avis :

 

J'aime bien les réécritures de contes, mais là j'ai apprécié sans plus. La couverture du livre est très jolie, comme beaucoup de lecteurs c'est surtout cela qui a attiré mon œil. Après, je n'ai rien trouvé de transcendant là-dedans, ça se laisse lire, mais je ne suis pas convaincue que je vais poursuivre avec les autres tomes. A moins que la médiathèque en fasse l'acquisition...

Aussi livre à ne surtout pas mettre entre les mains des plus jeunes car il y a certaines scènes de sexe et elles sont pour le moins explicites. Livre pour public averti donc. Adolescents (à partir de 15 ans selon moi) et adultes.

Par Le monde de la lecture - Publié dans : P
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 25 avril 2014 5 25 /04 /Avr /2014 19:02

demain j'arrête

 

Edition : Pocket

Nombre de pages : 398

Genre : Roman

 

Quatrième de couverture :

 

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une priseélectrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamaisvu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

 

 

Mon avis :

J'ai beaucoup apprécié ce livre.

Ce n'est pas un coup de coeur mais, j'ai passé un excellent moment.

On pourrait presque croire que ce bouquin est écrit par une femme, j'oubliais parfois que l'auteur est un homme.

D'ailleurs l'héroine m'a un peu rappelée Becky de la saga "L'accro du shopping" écrit par Sophie Kinsella.

Pas un coup de coeur car pour moi certains passages étaient un peu trop longuets, des détails pas forcément indispensables.

Cependant je suis passée par toutes les émotions, j'ai même réussi à pleurer à un moment.

 

Bref, un livre que je vous recommande.

J'ai également l'intention de lire "Complètement cramé" à l'occasion.

Par Le monde de la lecture - Publié dans : L
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Lecture du moment

les-stagiaires.jpg

 

"Les stagiaires" de Samantha Bailly

Présentation

Recherche

Auteurs de A à Z

  • A (15)
  • B (24)
  • C (59)
  • D (13)
  • E (6)
  • F (23)
  • G (16)
  • H (12)
  • I (1)
  • J (3)
  • K (22)
  • L (27)
  • M (39)
  • N (12)
  • O (4)
  • P (14)
  • Q (1)
  • R (14)
  • S (22)
  • T (19)
  • V (6)
  • W (26)
  • Y (2)
  • Z (4)
  • Divers (17)

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés