"La nuit dernière au XVe siècle" de Didier VAN CAUWELAERT

Publié le par Audreyzaz



Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 282
Genre : Roman contemporain
ISBN : 978-2-226-18220-3



Résumé :

Jean-Luc Talbot, contrôleur des impôts à Châteauroux voit sa vie basculer le jour où il frappe à la porte du château de Grénant, siège d’une société d’insecticides bio, pour un redressement fiscal. Lui qui a mené jusque-là une vie banale serait Guillaume d’Arboud, un compagnon de Jeanne d’Arc, amant d’Isabeau de Grénant, tant attendu par les châtelains actuels et Marie-Pierre le médium, pour réparer une faute commise au XVème siècle…
Jean-Luc/Guillaume va donc devoir composer avec deux réalités et deux femmes (Corinne dans sa vie actuelle, Isabeau dans l’autre). Est-il victime d’une psychose médiévale, d’un véritable coup de foudre qui date de six siècles ou d’un complot ourdi par des contribuables trop taxés ? En tout cas il va traverser des épreuves auxquelles son scepticisme ne l’avait pas préparé et découvrir les angoisses et les joies d’être un autre tout en étant soi, et de vivre intensément…

Un roman étourdissant où l’on retrouve tous les thèmes chers à van Cauwelaert. Rêves, réel, mémoire et passé ne sont pas des territoires étanches mais qui s’interpénètrent ; et notre conscience peut en jouer comme sur un clavier.



Mon avis:

J'ai beaucoup aimé ce livre, de toute façon j'aime ce qui se passe dans le monde réel et imaginaire, c'est le 1er livre que je lisais de cet auteur, je ne suis pas déçue. J'ai passé un bon moment et de dépaysement total.


Ma note:

4/5

Publié dans V

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'avais adoré "L'éducation d'une fée" avec lequel j'avais découvert cet auteur. J'avais aimé son écriture, sa poésie, son originalité...mais je n'ai pas retrouvé tout cela dans ce livre qui m'a déçue. Le sujet était original, et attisé ma curiosité mais la façon dont est menée l'intrigue est un peu plate finalement et l'écriture manque de fantaisie et de fluidité.<br /> Une déception qui ne m'empêchera pas de relire cet auteur en espérant retrouver le talent qui m'avait emporté dans "L'éducation d'une fée".
Répondre
P
Je ne connaissais pas celui ci.<br /> J'aime bcp didier van cauwelaert... mes préférés étant Hors de Moi, l'éducation d'une fée, la demi-pensionnaire, etc... <br /> bizzz
Répondre