"Maité coiffure" de Marie-Aude MURAIL

Publié le par Audreyzaz



Edition : Médium
Nombre de pages : 178
Genre : Littérature jeunesse
ISBN : 978-2-211-07179-1


Résumé :

Louis Feyrières doit faire un stage d’une semaine, comme tous les élèves de troisième. Où ? Il n’en sait rien. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’aime pas l’école et qu’il ne se sent bon à rien. « J’ai ma coiffeuse qui prend des apprentis, dit Bonne-Maman, lors d’un repas de famille. Stagiaire, c’est presque pareil. » Coiffeur ? C’est pour les ratés, les analphabètes, décrète M. Feyrières qui, lui, est chirurgien. Louis se tait. Souvent. Mais il observe. Tout le temps. Comme il n’a rien trouvé d’autre, il entre comme stagiaire chez Maïté Coiffure. Et le voilà qui se découvre ponctuel, travailleur, entreprenant, doué ! L’atmosphère de fièvre joyeuse, les conversations avec les clientes, les odeurs des laques et des colorants, le carillon de la porte, les petits soucis et les grands drames de Mme Maïté, Fifi, Clara et Garance, tout l’attire au salon. Il s’y sent bien, chez lui. Dès le deuxième jour, Louis sait qu’il aura envie de rester plus d’une semaine chez Maïté Coiffure. Même si son père s’y oppose.


Mon avis :

Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai adoré ce livre. Ah lala le fameux stage en entreprise de fin de troisième que de souvenirs où on se dit "Mais où on va bien pouvoir aller?". Et là le petit Louis se prend d'amour pour la coiffure et découvre qu'il est plus à l'aise avec ses mains que sur les bancs du collège et décide que l'an prochain il s'inscrira dans un lycée professionnel pour faire un CAP de coiffure au grand désespoir de son père qui lui veut absolument l'inscrire dans le lycée général le plus réputé possible pour lui il n'y a pas d'autres alternatives possibles, ça sera comme ça et pas autrement.

Je me suis sentie proche de ce personnage (les multiples affrontements avec les parents pour défendre son projet professionnel à tout prix, l'envie de montrer que l'on est capable de réussir même si on ne fait pas de grandes études) qui me rappelle tout à fait moi il y a quelques années où j'ai compris après une seconde générale catastrophique que mon avenir se trouvait dans les études professionnelles et pas générales...

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, il montre que même quand il y a des barrières, même si les parents ou les proches ne sont pas forcément partant au début, qu'avec du travail et de la motivation, quand on veut on peut.

Du très bon Marie-Aude MURAIL


Ma note

9/10

Publié dans M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un bon souvenir pour moi aussi!
Répondre