"Hunger Games tome 1" de Suzanne Collins

Publié le par Audreyzaz

hunger games

 

Edition : Pocket Jeunesse

Nombre de pages : 399

Genre : Science-fiction

 

Quatrième de couverture :

 

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

Mon avis :

Je me suis enfin décidée à lire ce premier tome. On m'en avait tellement parlé que comme tous les livres avec un gros battage médiatique, je l'ai pris avec des pincettes. Je n'arrivais jamais à me le procurer à la médiathèque il était toujours réservé par quelqu'un et comme là-bas on ne peut faire qu'une réservation sur le même livre, ils n'ont pas de liste d'attente donc j'ai reculé, reculé et puis début décembre chez Virgin je suis tombée sur le tome 1 et je me suis dit "Allez vas-y achète".

Je dois dire que je ne regrette pas du tout mon achat, bon je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un coup de coeur, quand même pas, mais je l'ai lu en ayant du mal à le lâcher. C'était très prenant.

Je trouve qu'il se lit vite, l'écriture est fluide et bien que ce soit un livre plutôt catalogué pour ados je pense qu'il peut-être lu à tout âge. Pour ma part, je pense que si je l'avais lu à 13/14 ans (bien qu'il n'existait pas encore lors de mon adolescence) je ne l'aurais pas apprécié à sa juste valeur.

Sans surprise j'annonce que je lirai le tome 2, d'ailleurs j'ai pu lire le 1er chapitre qui se trouvait à la fin du tome 1 et ça me donne encore plus envie de me le procurer rapidement.

Publié dans C

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article